Destruction du passé

Titre : La Mort de Lohengrin

Auteur : Heinrich Böll

Date : 1950

Âge : Tout âge

Nationalité : Livre allemand

Genre : Nouvelle

Résumé : Un jeune soldat est blessé lors de la Seconde Guerre Mondiale et est transporté d’urgence dans mon ancien lycée. Etrange, n’est-ce pas ? Le bâtiment est en fait devenu un hôpital militaire. C’est dans une salle de classe que le jeune homme commencera un monologue. Il décrit les objets autour de lui, qui d’ailleurs le confortent dans l’idée qu’il s’agit bien de l’école qu’il a quittée pour s’engager dans l’armée. Il s’agit même de sa salle de classe ! Au tableau est inscrit d’une citation célèbre traduite par Schiller :

« Wanderer, kommst du nach Sparta, verkündige dorten, du habest

Uns hier liegen gesehn, wie das Gesetz es befahl. »

Autrement dit, il est mort en obéissant à la loi.

Avis : Cette nouvelle est originale et fait beaucoup réfléchir sur l’engagement des jeunes soldats à l’époque, obligés d’interrompre leurs études pour se sacrifier pour la nation. Le texte est rempli d’émotions, du fait qu’il s’agit d’un monologue d’un jeune soldat mourant, mais aussi car ce dernier est dit dans un lieu hautement symbolique. Le lieu de sa mort, mais aussi le lieu où sa vie était censée commencer, lieu aussi symbolique du fait de la citation inscrite au tableau. Mort pour la patrie, mort pour sauver son pays, avant même d’avoir fini de lire la citation… De plus, l’écriture de Böll est très plaisante et particulière… Lisez cette nouvelle !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :